Quels sont les critères à prendre en compte pour le choix des feuilles de tabac à rouler ?

Quels sont les critères à prendre en compte pour le choix des feuilles de tabac à rouler ?

Les prix des cigarettes industrielles et du tabac à rouler ont grandement augmenté depuis quelques années. Cela ne laisse pas indifférents les consommateurs qui, chaque année, ne cessent pas de s’accroître. Face à cette situation, certains ont décidé de changer leurs habitudes afin de ramener à la baisse le coût de leur consommation. En effet, une masse de fumeurs de cigarettes industrielles ont préféré troquer leurs paquets contre les feuilles de tabac à rouler qui visiblement sont plus économiques qu’un paquet classique. Aujourd’hui, on retrouve ces feuilles en différentes versions sur le marché. Les fumeurs ont donc la possibilité de choisir en fonction de leurs besoins et de leurs goûts. On vous propose quelques critères pour bien choisir ses feuilles de tabac à rouler. 

Considérer les principaux ingrédients des feuilles de tabac à rouler

Il est primordial de tenir compte des composants si vous décidez d’acheter des feuilles de tabac à rouler. En effet, elles sont conçues avec des matières premières diverses. Il s’agit entre autres du chanvre, de l’acacia, du riz et de bien d’autres matières. Ces composants sont adoptés depuis des siècles pour la conception des feuilles à rouler, car ils ne représentent aucun danger pour la santé. Parmi les feuilles à rouler, celles qui sont fabriquées en pulpe de bois sont les plus réputées. Cela, en raison du fait qu’elles sont simples d’usage et sont très épaisses. Elles sont d’ailleurs plus appropriées aux rouleurs débutants.

Malgré le fait que ces feuilles restent pour la plupart bien allumées, elles présentent néanmoins un rythme de combustion moyen. Quant aux feuilles en papier de riz, elles se montrent beaucoup plus fines et contiennent un goût moins fort. On leur découvre également d’autres particularités. Étant très fins, ces papiers s’enroulent difficilement et leur combustion est également très lente. Dans certains cas, cela peut représenter un avantage. Notamment, lorsque le consommateur marque un long moment de pause.

feuilles à rouler

Avec les feuilles à rouler en chanvre, on bénéficie d’une combinaison des avantages des feuilles de riz et des feuilles de pulpe en bois. De plus, elles ne sont pas nuisibles pour les utilisateurs. Leur composition contient 100 % de fibre de chanvre purement naturel. Comparativement aux feuilles de riz, elles ne sont pas fines. Pour cause, elles ne sont pas en général blanchies. En revanche, les feuilles en chanvre proposent une texture non négligeable qui rend plus facile leur prise en main.

Si certains consommateurs apprécient leur nature, c’est justement pour ce détail. Il est à noter également que ces papiers à rouler conçus avec du pur chanvre ne sont pas dépourvu de goût. Quelles que soient les feuilles que vous aurez choisies, n’hésitez pas à vous servir d’une tubeuse électrique pour réaliser vos cigarettes en grande quantité et le plus rapidement possible. Pour des feuilles à rouler de qualité, vous pouvez aussi opter pour OCB slim avec un prix abordable

Choisir entre les feuilles à rouler dotées de bande collante en gomme arabique ou en sucre

Au cours du temps, les concepteurs des feuilles à rouler ont associé l’utilisation d’une bande collante afin de simplifier au maximum le roulage des cigarettes. Également appelée gomme, elle peut être composée de la gomme arabique qui était considérée comme un élément non cancérigène. Les feuilles à rouler disposant de gomme arabique proviennent généralement d’Asie. Cependant, la manière utilisée pour la conception de ces feuilles reste méconnue.

Outre la gomme arabique, la bande collante peut être également dotée de sucre. Cette méthode de fabrication est reconnue comme naturelle et provient d’Espagne. En revanche, l’usage du sucre fait l’objet de débat, car il est susceptible de dégager de l’acétaldéhyde pendant la brûlure. C’est une substance dont se servent majoritairement les antidépresseurs. Cela peut être donc dangereux pour la santé.

Choisir en fonction de la taille du papier à rouler

Les feuilles à rouler se déclinent en plusieurs formats. Généralement appelé « Regular », le format court est la taille la plus prisée et vendue dans les régions françaises. En effet, les experts ont établi une estimation de plus de 90 % de ventes avec les feuilles à rouler de petite taille. Par ailleurs, le format court permet aux fumeurs de réaliser plus d’économies. Il s’enroule également très facilement et rapidement dans la machine à tuber électrique. De tous les formats, il est en effet le moins coûteux.

La taille moyenne est connue en Europe, mais reste moins connue dans les régions françaises. Connus sous le nom de « espagnol » ou « ¼ », les papiers à rouler de format moyen ont tendance à ressembler aux cigarettes classiques. On retrouve également le format « joker » qui est un rouleau permettant de choisir facilement la taille de feuilles voulue. Cela se réalise en un pli ou en un geste bien maîtrisé.

Avec ce type de format, on a la possibilité de rouler dans les dimensions que l’on souhaite. Aussi, à l’opposé des feuilles déjà coupées aux bonnes dimensions, le format «joker» reste plus fastidieux. Il est idéal quand on dispose d’une tubeuse électrique. Des papiers à rouler en forme de slim king size sont également proposés. Apparus depuis les années 2000, ces feuilles sont très appréciées par les fumeurs babacool. Plus le temps passe, plus elles gagnent en notoriété.

feuilles à rouler slim

Prendre en compte l’épaisseur des feuilles à rouler

Le choix de l’épaisseur dépend des envies de chaque personne. La finesse des feuilles varie selon le goût souhaité. Lorsque la feuille est fine, cela n’apporte généralement aucun goût. De même, elle est complexe à rouler manuellement. Cela requiert en effet plus d’expertise.

Autrement, il faudra utiliser une machine à tuber pour un roulage facile. Une fois enroulée, elle aura une combustion très lente, voire même difficile. À l’inverse, avec une feuille plus épaisse, on obtient une combustion moyenne et une maniabilité assez facile. Différente de la feuille fine, elle propose un goût plutôt prononcé.


Les commentaires sont clos.